Compte-rendu réunion plénière CCI-A du 6 juin 2014

 9 Présents , 1 nouveau membre,  1 invité : David XXX « les Communs urbains , 3 absentes excusées

Ordre du jour

1/ calendrier des réunions 2ème semestre

2/ renouvellement des membres du CCI et accueil

3/ réunion CCI-A et Unions de quartier le 14 juin 2017

4/ Question au Maire / Conseil municipal du 26 juin

5/ Réunion du GUSP du 16 mai 2017

6/ Projet « Contrôle au faciès »

7/ Règlement interne CCI

8/ Projet « École des parents »

9/ Budget participatif

10/ « Communs urbains » (David XXX)

1/ CALENDRIER DES RÉUNIONS 2ÈME SEMESTRE 2017

Accord général pour maintenir un rythme de réunions toutes les 3 semaines, mais hors vacances scolaires, en alternant les jours de la semaine. Possibilité d’avoir plusieurs réunions rapprochées à la rentrée ? Proposition  à la prochaine réunion d’un calendrier général des réunions du 2ème semestre.

2/ RENOUVELLEMENT DES MEMBRES DU CCI ET ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES (+ DIVERS)

Constat récurrent de la difficulté de trouver des membres tirés au sort.

P-L. CHAMBON propose aux CCI de prendre en charge financièrement la production par un prestataire extérieur d’une liste de 100 personnes tirées au sort. Coût : 950 euros (par secteur).

Débat : les avis sont partagés sur la prise en charge de ce coût par le (ou les) CCI. C’est en principe à la Ville de Grenoble de prendre les moyens de mettre en oeuvre sa politique.

En pratique, qu’il soit pris en charge en direct par la Ville ou sur le budget des CCI, la dépense est finalement à la charge de la Ville. Mais si tous les CCI finançaient le tirage au sort, le budget global consommerait une part importante de leurs ressources.

D’autre part, le vrai problème est qu’une liste de 100 personnes tirées au sort ne garantit aucun résultat concret ; la fois précédente, il n’est resté que 4 nouveaux membres sur les 100 tirés au sort. Quelle garantie de résultat possible ?  C.  prendra contact avec P.-L. CHAMBON pour avancer sur ce sujet.

La réunion du 8 juin 2017 organisée par la Ville sur la démocratie locale peut être l’occasion de poser directement cette question à la Ville. C. représentera le CCI-A à cette réunion.

De même, le Comité de suivi et d’évaluation des CCI se réunira le 15 juin 2017 et devrait être l’occasion d’évoquer ce problème de recrutement et de renouvellement ; C. représente le CCI-A dans ce comité.

Nouveau membre accueilli ce jour (volontaire) : S. a connu le CCI-A à l’occasion de sa réunion publique le14 mars.

Fête inter-CCI à l’automne ?

L’inter-CCI, via l’ACIG, propose de faire une fête inter-CCI à l’automne, à l’occasion de la semaine des votations citoyennes.

Plusieurs membres du CCI s’interrogent sur cette date, qui peut apparaître comme une caution apportée à la Ville et mettre en cause l’indépendance des CCI.

Vote sur le principe d’une fête inter-CCI : pour (unanimité – 1 abstention)

Vote sur la date du 14 octobre 2017 : 2 pour, 4 contre, 5 abstentions – pas de majorité pour, nécessité de trouver une autre date, en accord avec les autres CCI. .

M. se propose pour participer à la préparation de cette fête.

3/ RÉUNION CCI-A ET UNIONS DE QUARTIER DU 14 JUIN 2017

 La réunion du 14 juin devrait être justement l’occasion d’explorer des pistes de collaboration et de complémentarité tout en spécifiant le rôle de chaque structure.

NB : inviter aussi le CCI-B et l’union de quartier Centre-gare, qui sont aussi fortement concernés par les projets d’aménagements cyclables.

Nouveau président de l’UQ Centre-gare : Pierre JACQUIER, à contacter par téléphone et par courriel.

4/ QUESTION AU MAIRE LORS DU CM DU 26 JUIN

C. souhaite que le CCI-A pose une question sur la plainte déposée par la Ville Grenoble contre l’Union de quartier Berriat-Saint-Bruno.

C. veut élargir la question aux conditions d’expression des associations et des citoyens, avec notamment les amendes délivrées par la Ville contre l’affichage sauvage.

L’expression citoyenne apparaît de plus en plus encadrée voire censurée.

C. évoque un projet de charte qui définissait des contreparties aux subventions accordées aux Unions de quartier ; mais ce projet n’a pas été validé par la Ville suite à la réunion publique de l’UQ Berriat-Saint-Bruno le 22 mars dernier.

Que veut la Ville en matière de concertation ?

Le « Guide pratique de la participation citoyenne à Grenoble » élaboré par la Ville devrait être validé prochainement.

Une réunion est prévue par la Ville le 8 juin sur le sujet « associations et démocratie locale ». M.et J. y seront. La question de la plainte contre l’UQ Berriat-Saint-Bruno devrait être évoquée.

Pour une question au Maire : il faut que quelqu’un écrive un texte qui fasse à peu près consensus, et il faut que les autre CCI soient d’accord. Le délai semble difficile à tenir.

5/ RÉUNION DU GUSP DU 16 MAI 2017

La dernière réunion du GUSP du 16 mai sur la place Saint-Bruno a été très désordonnée.

Nouvelle méthode proposée par le GUSP : ordre du jour sur des sujets précis, avec des fiches.

Débat sur l’occupation de la place pour les festivités du ramadan : certains riverains sont exaspérés, d’autres appellent à la tolérance et à la convivialité… En tout cas la situation ne semble pas vraiment gérée.

6/ PROJET « CONTRÔLE AU FACIÈS »

C. présente le contenu de l’exposition réalisée par Open Society, qui pourrait être mise en place sur la place de Verdun.

Elle attend une réponse de l’inter-CCI sur ce projet.

A ajouter aux contacts : tables de quartier.

7/ RÈGLEMENT INTERNE CCI

A. a diffusé une première proposition.

J.et B. veulent bien travailler dessus… en septembre.

8/ PROJET « ÉCOLE DES PARENTS »

J. prévoit une réunion sur ce projet la mardi 20 juin à 18h30 à la Maison des associations à Grenoble, avec les partenaires intéressés.

Ce projet a l’appui de la Fédération nationale des écoles de parents.

J. demande l’autorisation d’acheter des badges sur le budget du CCI-A. Accord à l’unanimité.

9/ BUDGET PARTICIPATIF

Trois projets ont été retenus au budget participatif sur le secteur du CCI-A (+ 1 projet en limite du secteur).

Concernant le projet porté par B. (aménagement du carrefour Berriat/Pierre Sémard), une réunion de travail a eu lieu ce jour avec Damien COTTEREAU et Philippe CADET de la Métro.

La Métro est d’accord pour étudier des devis.

Le budget d’un « petit projet » ne doit pas dépasser 200 000 euros.

Pour soutenir l’ensemble des projets retenus, le CCI-A pourrait faire une réunion publique en septembre pour présenter les projets (y compris le projet de laverie sur le secteur du CCI-B ?).

Il ne s’agit pas de sélectionner certains projets par rapport à d’autres, mais d’aider tous les projets retenus). La Ville sera sollicitée pour soutenir ces présentations.

Le Collectif Saint-Bruno, qui a initié le projet de la Dragonne, serait invité à faire partager son expérience.

10/ LES « COMMUNS URBAINS »

David présente les  « communs urbains », une initiative qui est née lors de la Biennale de la ville en transition en mars dernier, et qui s’est développée sur l’esplanade de la MC2, pour défendre les « communs » (naturels, culturels, de la connaissance, de l’information et de la communication, etc.).

Le collectif des « communs urbains » s’intéresse particulièrement à la place Saint-Bruno et sollicite les associations locales pour partager des projets.

Certains observent que contrairement à l’esplanade de la MC2, la place Saint-Bruno a fait l’objet de nombreuses études et projets, et est un espace parfois conflictuel. Il faudrait d’abord (re)connaître ce qui existe déjà sur la place.

S. se propose d’être le référent du collectif pour le CCI-A.

Je partage sur ...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+