3ème rencontre intergénérationnelle autour du conte et du récit

13 avril 2018 dans la cité Léon Jouhaux

Des habitants, adultes, enfants, personnes âgées des quartiers Abbaye, Jouhaux, Bajatière, Teisseire, Malherbe, se sont à nouveau donné rendez-vous dans un des parcs du secteur 5, le parc Emile Romanet au cœur de la cité Jouhaux

Le thème de la rencontre était «  L’entraide ».

La 2ème rencontre, le 17 mai 2017, a eu lieu sous le magnolia du parc Soulage à La Bajatière. Le thème était « La terre ».

Les ateliers contes ont été animés par un conteur professionnel. Des enfants de la maison de l’Enfance Bajatière ont choisi un conte africain sur la création du monde, et les petits de la Maison d’Enfantine à Jouhaux, un poème de Prévert « En sortant de l’école ». Deux personnes de l’Espace Personnes Agées de Teisseire-Malherbe ont parlé d’un souvenir de leur enfance. Des habitants et membres de l’Union de Quartier Exposition Bajatière ont fait le récit à sept voix de l’histoire de leur quartier dans les années 1950.

La 1ère rencontre, le 1er juin 2016, prévue au parc Ouagadougou, situé entre les quartiers Jouhaux et Teisseire, à cause du temps incertain, s’est déroulée à la MDH Teisseire-Malherbe. Le thème était « L’eau », choisi pour la rivière Le Verderet qui traverse les quartiers de Teisseire, Bajatière, Abbaye, et pour le nom choisi par le Conseil Citoyen Indépendant « Le Verderet ».

Les petits de la maison d’Enfantine ont représenté le conte du roi des animaux, les enfants de la Maison de l’Enfance Bajatière, le conte de la grenouille, contes illustrant le bien précieux à partager qu’est l’eau.

Un membre de l’Union de quartier Exposition-Bajatière a fait le récit de la route d’Eybens, l’actuelle avenue Jean Perrot. Une personne âgée de Teisseire, celui de cette cité ouvrière construite presque à la campagne.

A la 3ème rencontre du 13 avril 2018 à Léon Jouhaux, du beau temps.

Ont participé pour la première fois le centre de loisirs maternel de la Maison de l’Enfance Teisseire-Malherbe et la MJC Abbaye.

Les quatre ateliers contes ont réuni les enfants de la Maison de l’Enfance Bajatière et de la MJC Abbaye. Un groupe de 12 enfants, avec des musiciens percussionnistes et deux récitants, « Conte de l’entraide ». Une habitante de la Bajatière a témoigné de son bénévolat de lecture aux personnes âgées ; une habitante de Malherbe de son engagement à « Repas partage » à Berriat.

Les personnes âgées de l’Espace Personnes Agées de Teisseire-Malherbe sont venues plus nombreuses que les deux années précédentes. Quatre d’entre elles ont pris la parole sur l’aide qu’elles apportent aux autres. Une des personnes étant sourde et muette, c’est une autre personne âgée qui a parlé pour elle.

7O personnes environ étaient présentes.

Un moment chaleureux. Un voyage partagé entre générations, dans les contes et les témoignages d’entraide.

Et en clôture, un buffet préparé par le secteur jeunes de l’association AUESC Bajatière.

Collectif Compost Bajatière

C’est grâce à l’aide des Conseils Citoyens Indépendants E et F-Le Verderet, qui ont accepté de financer l’achat du matériel nécessaire, que le site de compostage collectif du square Bajatière a vu le jour.

Il a été inauguré le 24 septembre 2016, après plusieurs mois de préparation et de démarches. Les 4 habitants à l’initiative du projet ont été soutenus par le collectif Zero Waste Grenoble et l’association Brin d’Grelinette. Ces quatre personnes ont aussi suivi la formation « référents de compost collectif » proposée par Grenoble Alpes Métropole.

Les services de la ville de Grenoble (les espaces verts publics sont gérés par la commune) et de Grenoble Alpes Métropole (la gestion des déchets est une compétence métropolitaine) ont apporté leur concours, déterminé l’emplacement et donné les autorisations nécessaires. Les 3 bacs en bois de 850 litres sont donc installés le long du mur nord du square Bajatière : réserve de matière sèche où sont également stockés quelques outils, bac de dépôts et bac de maturation. Un câble métallique fermé par un cadenas à code permet de verrouiller l’ensemble : cette précaution nous a été demandée par la ville de Grenoble.

En raison du démarrage imminent du chantier de construction d’un immeuble de logements sociaux par ACTIS sur la parcelle voisine, les bacs vont être déplacés d’ici quelques mois de l’autre côté de l’avenue Jean Perrot, sur le terrain actuellement en friche qui jouxte l’école maternelle Bajatière, terrain sur lequel un verger collectif va être créé prochainement.

Nous saisirons l’occasion pour envisager l’acquisition d’un bac de maturation supplémentaire pour parvenir à une décomposition plus complète et donc à un compost aux utilisations plus variées. En effet, le bac de dépôts se remplit en l’espace de 3-4 mois, ce qui nécessite le transvasement de son contenu dans le bac de maturation, qui doit être préalablement vidé. Jusqu’ici nous avons réussi à trouver des jardiniers intéressés par la récupération de compost demi mûr, mais cela reste aléatoire. Pour l’achat de ce quatrième bac, nous envisageons, le moment venu, de solliciter à nouveau les deux Conseils Citoyens Indépendants auxquels nous renouvelons nos remerciements.

En pratique, le site de compost est alimenté de façon régulière par une quinzaine de familles.

Près de 50 personnes reçoivent les informations envoyées par courriel. Nous nous efforçons de tenir 2 à 3 permanences par semaine sur le site, de façon à veiller à son bon état et à accueillir les nouveaux venus ou les curieux : une petite dizaine de bénévoles se relaient pour les assurer.

Facebook.com/compostbajatiere

LA TROUPE « LES INDISCIPLINES » de l’APARDAP

Invitée par le Conseil Citoyen Indépendant  Le Verderet

Samedi 7 AVRIL 2018 à la MJC Abbaye

affiche Avant l’exil ADARP 7 avril 2018

Lecture théâtralisée, d’extraits de l’ouvrage collectif :

« Avant l’exil, j’étais quelqu’un – paroles de réfugiés »

Lecture précédée d’une présentation du CCI, de l’APARDAP, des ASL (Ateliers Socio Linguistiques) de la MJC Abbaye. Suivie d’un débat.

Echanges autour d’un buffet préparé par les jeunes de la MJC.

La force et l’émotion partagées de cette soirée, nous vous la restituons par un texte et des titres de l’ouvrage.

Quitter, partir, se battre

Quitter son pays

Quitter sa terre natale

Quitter ses parents, sa famille

Partir pour l’aventure

Partir sans se retourner

Partir loin, loin

Partir vers d’autres cieux

Partir pour l’inconnu

Partir pour avoir un autre statut

Partir pour être un étranger, un émigré

Partir pour perdre son identité

Partir pour être un sans-papier

Partir pour subir des humiliations

Se battre pour avoir une identité

Se battre pour retrouver sa dignité

Se battre pour survivre

Garder espoir

Oui garder Espoir pour un lendemain meilleur

Tatou

Dans leurs pays d’origine, ils exerçaient un métier…

Témoignages :

  • Bibi, infirmière en Angola
  • Léopold, contrôleur de la SACEM en Côte d’Ivoire
  • Fodé professeur de géologie en Guinée
  • Gabi commerçant en ciment en Guinée Conakry
  • R. cultivateur en Guinée Conakry
  • Madeleine enseignante au Cameroun
  • Alu contrôleur à la Sécurité Sociale en Algérie
  • M.A. militaire de carrière en RDC
  • Tom artiste peintre et danseur au Congo
  • Maria M. commerçante en Angola
  • Gloria institutrice en Angola
  • Nuné professeur de russe en Arménie
  • Un enseignant en Guinée

Réalisation : Apardap

Ateliers d’écriture : Viviane Veneault association Anagramme

Illustrations : Elizabeth Braure

ETE 2017 – DES PROJECTIONS de FILMS, MAIS PAS QUE…

  • En introduction, la présentation du CCI Le Verderet et d’associations.
  • En clôture, des échanges autour d’un buffet.

Nous avons eu connaissance par une maison de quartier de St Martin d’Hères, que le Centre National du Cinéma (CNC) mettait à disposition  d’associations, de collectifs, en lien avec un public qui a peu d’accès aux salles de cinéma, une mallette de plusieurs films. Avec gratuité de la séance.

Opérations « Cinéma solidaire » et « Fête du cinéma ».

Nous avons choisi deux films.

« DEMAIN » de Mélanie LAURENT et Cyril DION

23 juin 2017 à la MDH Abbaye

Film reportage sur des initiatives dans le monde entier pour un changement des modes de vie, de consommation, du vivre ensemble.

Nous avons sollicité plusieurs associations qui portent des actions dans la même démarche que celles présentées dans le film.

Toutes ont répondu positivement.

  • « Brin d’Grelinette », entretien collectif de jardins sur le terrain de la Poterne à Teisseire.
  • « Cairn », mise en circulation, entre habitants et entreprises, artisans…, d’une monnaie locale à l’échelle de Grenoble et de la Métropole.
  • « CO2 mpost », compostage et valorisation des déchets alimentaires à l’Abbaye. Projet retenu au Budget Participatif de 2016.
  • « Compost Bajatière », récupération des déchets et gestion du compost au square Bajatière.
  • « Jardins partagés pour tous à l’Abbaye », projet retenu au Budget Participatif de 2016.
  • « Repair Café » St Egrève, apprentissage de réparation de petits appareils en panne, objets cassés.
  • « Zero Waste », lutte contre le gaspillage  et actions de sensibilisation.

Trente- cinq personnes étaient présentes.

La particularité et la richesse de cette soirée est qu’elle a pu faire le lien entre deux dynamiques. Celle du foisonnement d’initiatives de par le monde pour le mieux vivre ensemble, et celle des témoignages et de la motivation des associations présentes.

Peut-être, certains se sont dits :

« Celle-là m’intéresse », « Et moi, qu’est-ce que j’aimerais faire ? »

« LA PREMIERE ETOILE » de Lucien Jean-Baptiste

7 juillet 2017 à la MDH Abbaye

Une comédie pour  tous les publics.

Une famille populaire de Créteil. Le père avait promis d’emmener sa femme ses trois enfants  en vacances … à la neige !

Une vingtaine de personnes, adultes et enfants, étaient présentes.

Nous avons sollicité l’association LEFOP (Lieu d’Etude et de FOrmation personnalisée) pour présenter son activité de remise à niveau scolaire d’adultes.

Soutiens : CNC – Maison de l’Image – MDH Abbaye

Budget participatif au Portugal et en Tunisie

La biennale de Grenoble « Villes en transition » 

Regards venus d’ailleurs 

Table ronde vendredi 10 mars musée de Grenoble 

« Demain, tous acteurs de la ville ? » 

Cascais Portugal, Sfax Tunisie sur le budget participatif

CASCAIS – Portugal

Cette ville regroupe 4 communes et compte 210 000 habitants. La Ville de Grenoble s’est largement inspirée de l’expérience de Cascais pour élaborer un des aspects de la participation citoyenne, le budget participatif.

La mairie de Cascais a mis en place le budget participatif en 2011. Des évolutions ont eu lieu depuis. La part du budget municipal d’investissement réservée au budget participatif a augmenté. Il serait actuellement aux environs de 10%. L’objectif est d’atteindre le tiers du budget d’investissement de la ville.

Le processus de participation s’étale sur plusieurs mois.

Il a été mis en place une formation des animateurs du budget participatif.

Neuf séances participatives sur les quatre communes sont organisées.

Les habitants sont répartis en tables rondes. Parmi les différentes propositions de projets, chaque habitant dispose de deux votes correspondant à deux choix.

Avant la votation, il y a un affichage.

Les modalités de vote ont évoluées. Actuellement il est possible de voter par SMS et on line. La sécurisation du vote par SMS et on line se fait par l’intermédiaire de deux codes. Un code projet, un code pour l’habitant.

Il est annoncé au moment du vote, les projets qui seront réalisés entre deux et trois ans.

En 2016, il y a eu 1 119 participants.

SFAX – Tunisie

La ville n’a aucune expérience politique et citoyenne dans le domaine de la participation citoyenne. Tout est nouveau dans cette initiative. Il n’y a pas encore de cadre légal.

Le Conseil municipal n’est pas composé et élu comme en France. Il y a une Délégation qui a un budget et qui a pris l’initiative de se lancer dans cette démarche participative. Les membres de la Délégation sont majoritairement issus de la société civile.

Une des problématiques urbaines de Sfax est la voirie et l’éclairage dans la médina.

Alors que le taux d’abstentions pour les élections est de l’ordre de 76%, il y a eu un taux de participation beaucoup plus élevé pour le vote des projets du budget participatif.

Il y avait nécessité de trouver des « facilitateurs ». C’est pourquoi il a été organisé des élections de délégués de quartier.

Une formation pour le personnel de la Ville a été mise en place. Les directeurs administratifs, notamment ceux des services des travaux urbains, ont des difficultés à s’approprier cette initiative de la Délégation.

30 projets ont été proposés et votés par les habitants. La Délégation n’avait prévu le financement d’investissement que pour 25 projets. Le Conseil a rajouté une enveloppe budgétaire pour les 5 projets supplémentaires.

Budget : 1 million et demi d’euros.

230 000 habitants.

2 000 participants au budget participatif.

Une dynamique participative très riche. A poursuivre.

Un enjeu : trouver un cadre juridique pour la prochaine Délégation.

Communication du CCI-F Le Verderet sur les places – Vide grenier de l’Abbaye-Jouhaux – marché de Noël de Teisseire Malherbe

Le Conseil Citoyen Indépendant Le Verderet, englobe un large territoire composé des quartiers Abbaye, Châtelet, Jouhaux, Bajatière, Teisseire, Malherbe.

Dans ces divers quartiers, un grand nombre d’habitants entretiennent entre eux des relations depuis longtemps.

Cette fréquentation est liée à une utilisation commune des espaces commerciaux, des marchés, des clubs sportifs, des parcs…

Certaines associations socio-culturelles, les Maisons Des Habitants…proposent des activités, des évènements, qui permettent des liens entre ces quartiers, comme par exemple entre La Bajatière et l’Abbaye, entre l’Abbaye et Jouhaux, entre Teisseire et Malherbe…

Les habitants ont une connaissance élargie, un usage familier de certains lieux, de ce territoire.

Selon l’âge des habitants, la pratique et le mode de circulation entre ses quartiers sont divers. Cependant cela est facilité par une distance peu importante entre ces quartiers, des possibilités de déplacement à pied, la ligne de bus C5 entre Teisseire Malherbe et l’Abbaye, et le C4 entre Teisseire Malherbe et La Bajatière.

Au dernier trimestre 2016, nous avons participé à deux manifestations, l’une sur la place du marché de la Commune à l’Abbaye, l’autre sur la place Allende à Teisseire-Malherbe.

Le 10 septembre 2016, sur la place du marché de l’Abbaye, le vide grenier regroupait des habitants, des stands de diverses associations du quartier. La tenue du stand du Conseil Citoyen a permis de mieux nous faire connaître, de présenter les actions que nous avons réalisées et nos projets pour l’année 2017. Nous avons été sollicités par une association pour contribuer à la réalisation d’une plaquette pour les parents de jeunes enfants, projet qui correspondait à un besoin, qui avait été étudié quelques années auparavant et qui n’avait pu aboutir. Notre Conseil Citoyen a décidé de répondre à cette demande, en associant les partenaires du territoire.

Le 9 décembre 2016, nous avons tenu un stand au marché de Noël de Teisseire Malherbe sur la place Allende. Etaient présents des exposants, des collectifs et des associations, le Comité d’Animation Teisseire-Malherbe, le Maison de l’Enfance Teisseire-Malherbe, l’Union de Quartier Malherbe, les jeunes de la Chaufferie, Histoires de…, les Scouts de France…

Nous avons eu beaucoup de passages. Après nous être présentés, nous avons proposé aux personnes de répondre au questionnaire que nous avons rédigé avec des partenaires, l’Union de Quartier Exposition Bajatière, l’Association Claude Genin pour tous…, destiné aux clients du marché de l’Abbaye.

Une de nos actions pour l’année 2017 est de recueillir les avis des clients et des vendeurs, dans le cadre d’une co-construction qui sera mise en place par la Ville au premier trimestre 2017.

Cela nous a permis de tester le contenu du questionnaire clients et d’y apporter des modifications pour les permanences prévues avec nos partenaires le vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 janvier.

La présence de notre Conseil Citoyen Indépendant Le Verderet lors de ce type de manifestations, nous permet de mieux connaître les différentes réalités des quartiers et de partir des besoins exprimés par les habitants pour entreprendre nos actions.

Pour l’année 2017, réaliser une plaquette pour les parents de jeunes enfants, communiquer largement et apporter des améliorations à notre action sur la place de la Commune, le marché de l’Abbaye et le nouveau quartier Abbaye-Châtelet.

Compte rendu de la “Rencontre autour du conte”

Objectifs :

Faire connaître le Conseil Citoyen Indépendant Le Verderet.
Proposer aux habitants des quartiers de l’Abbaye, Châtelet, Jouhaux, Teisseire, Malherbe, Bajatière, de tous les âges, des enfants aux personnes âgées, de se rencontrer, avec l’oralité et le conte comme supports.
Faire l’expérience que chacun, enfant, adulte, peut prendre la parole, en racontant aux autres, une histoire.
Partager un moment agréable, un moment de convivialité.

Démarche :

Nous avons rencontré différentes associations, structures, qui sont en lien avec des adultes, des enfants, des personnes âgées. Nous leur avons proposé de s’engager à participer sur la période d’avril, mai, à quatre séances d’un atelier conte avec un conteur professionnel, Pacos.

Nous avons associé à notre action l’Orange bleue, association de conteurs amateurs de Teisseire, l’Union de quartier Teisseire et l’Union de quartier Exposition Bajatière.

Continuer la lecture de « Compte rendu de la “Rencontre autour du conte” »

Question au conseil municipal du 23 mai 2016 sur les déplacements

Le CCI-F Le Verderet a posé une question sur les déplacements au Conseil Municipal du 23 Mai 2016 :

Monsieur le Maire,
43 des 49 communes de la Métropole-Alpes dont Grenoble ont adopté la limitation à 30Km/h comme étant la nouvelle référence. En tant qu’automobilistes, piétons, cyclistes et parents nous saluons cette initiative prise par la ville et les communes voisines volontaires.
Nous manquons de recul aujourd’hui pour faire un premier bilan en termes de réduction d’accident, de vitesse, de temps de parcours, de pollution et de bruit, mais nous espérons vivement que la Métropole partagera d’ici la fin de l’année des résultats et statistiques permettant de mesurer l’impact de cette initiative.

Continuer la lecture de « Question au conseil municipal du 23 mai 2016 sur les déplacements »