Formation « Animation de groupe et conduite de réunion »

Le 6 avril 2017, une formation était proposée par la ville aux différents membres des CCI. Elle était animée par Manu Bodinier de l’association Aequitaz (  leurs outils d’animation sont disponibles ici http://www.aequitaz.org/outils/action-collective-guide-pratique/ dans la partie « former un collectif » ). Nous étions 19 à avoir répondu  présents à cette invitation.

Voici quelques élément de réflexion issu de ce temps : Conseils pour augmenter le degré d’investissement du groupe

  • Il est important pour le collectif d’apprendre à se connaître individuellement pour se faire confiance.
  • Il faut faire remonter des attentes individuelles, même si elles ne pourront pas toute être traitées collectivement.
  • Il faut prendre des nouvelles des absents pour faire exister l’intérieur et l’extérieur.
  • Principe de non dévalorisation de soit et des autres ( pour un retard par exemple …)

Des erreurs d’animation : parler à la place des autres, pointer quelqu’un en particulie, ne pas demander de feedback, …

Mise en place des règles de fonctionnement collective  ( cadre, respect) pour le temps d’animation de cette soirée ( à rappeler régulièrement dans le cadre d’un collectif stable comme le CCI pour vérifier qu’elles sont toujours ok pour tous). L’animateur pose  2 règles :  le partage de la parole, la co-responsabilité ( lui pour le processus, nous pour le contenu et les attentes) . Il nous demande notre accord. Nous rajoutons une règle de bienveillance et de confidentialité.  Il ne faut pas qu’il y ait trop de règles, il faut rester au vigilent au contenu pas que sur le processus.

Temps de rencontre à 2, dont l’objectif est de renforcer le lien et faire émerger les attentes pour répondre à 2 questions  ( consigne de travail) : 1/ ce qui nous plaît dans l’engagement au sein d’un CCI. 2/ Les problèmes que nous rencontrons, les attentes par rapport à la réunion de ce soir. La consigne de restitution ne porte que sur la question 2.

Les attentes sont listées sur un paperboard ( indispensable = pensée du groupe pas seulement d’une collections individu). Pour prioriser les sujets, chacun dispose de 3 jetons (1,5, ou 10 points) et les place à coté des propositions.

Le VOTE est indispensable. Il permet de sortir d’un consensus, il induit une prise de responsabilités.

La réunion se découpe en 3 temps tous importants :

  • L’inclusion : Bonjour, objectif, rôle, principe relationnel, Présents/ Absents, prendre 5 minutes à 2 pour apprendre à se connaître petit à petit: 20 minutes
  • Le cœur de réunion : émergence( faire un point par 2 pour savoir de quoi on va parler/ 1er tri), analyse, décision, action, évaluation
  • Déclusion : Ce qu’on retient, feedback : 10 minutes

Le groupe a besoin d’un leader mandaté pour conduire la réunion.

Comment toucher les personnes les plus éloignées ? Il faut plus de temps pour se faire connaître de personnes à personnes. Il faut au minimum 1h avec une personne pour développer de la confiance, différent d’une simple prise de contact. Cela nécessite une capacité à discuter avec des gens que l’on ne connaît pas.

La démarche proposée est contraire à celle que nous avons souvent connut dans notre parcours scolaire, c’est l’action qui induit la réflexion et non l’inverse. Faire un dessin./ mimer une scène/ utiliser des objets ( playmobils)  sérious games  peut permettre de faire émerger des opinions, des choix…(Attention à la sécurité affective  des personnes si mise en scène)

 

 

 

Je partage sur ...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+