24 février 2024

Question orale du Conseil Citoyen Indépendant du Secteur 3

 

Au Conseil municipal du lundi 13 novembre 2023

Monsieur le Maire,

Être au sommet du “palmarès” de la Taxe Foncière : atout ou handicap ?

Le CCI 3 s’interroge et prend rang !

Dans le contexte général d’inflation et d’augmentation des charges, qui touche l’ensemble de la population, la taxe foncière touche aussi les bailleurs sociaux Grenoblois. L’ancienneté du parc qu’ils gèrent, fait qu’ils n’en sont plus exonérés. Ceci appelle compensation, pour ne pas oblitérer leurs fonds propres qui permettent l’entretien, l’amélioration continue de leur patrimoine. Est-ce possible ?

Comment croire par ailleurs que les bailleurs privés (plus du 1/3 du parc résidentiel du Secteur 3) ne vont pas répercuter, sur leurs nouveaux et futurs locataires, cette augmentation d’impôts ? Comment croire que les aides personnalisées suivront ? 

Dans un environnement, qui doit devenir mobilisateur face aux enjeux de développement durable, comment ne pas opposer les locataires et les propriétaires ?
Des relations pacifiées doivent faciliter et accompagner les investissements de mises aux normes éco-environnementales du parc immobilier : ceci, quelle que soit la partie du territoire Grenoblois. Le Secteur 3, qui porte une part des Grands Boulevards, illustre particulièrement cet enjeu. Pour le CCI 3, ces relations pacifiées sont à promouvoir, afin de pouvoir persuader les propriétaires d’investir massivement (isolation, chauffage, énergies, …).  Comment la Ville de Grenoble peut-elle y contribuer ?

Le CCI 3 porte plusieurs projets également à enjeu pour l’ensemble de la Collectivité, pour les habitants et les travailleurs du Secteur 3 :

Le “Pôle de Vie Anatole France”, activement soutenu par notre Maire-Adjoint.Depuis, avec les apports de notre très récent Forum Ouvert :
– l’interconnexion des tram E et D, (
en perspective d’extension, à l’étude au SMMAG) ; renforcer ainsi la desserte Est-Ouest d’un nouveau pôle de vie dit « Lesdiguières » : nouveau P+R, commerces, logements apprentis/étudiants, …

– En proximité de ce nouveau pôle de vie : « la mise en campus » des établissements du secondaire et du supérieur, allant du Lycée Hôtelier à Louise Michel et Vaucanson, intégrant le GRETA de Grenoble : Ils constituent le principal pôle de formation professionnelle de la métropole et région urbaine ! … … Après évidemment, le Domaine Universitaire et l’ensemble Europole – Presqu’île.

Affichant une telle capacité d’autofinancement, par l’augmentation de la part communale de l’impôt foncier, Grenoble s’assure-t-elle d’un effet levier pour peser et conduire de tels projets ? Ils appelleraient une solidarité inter-territoriale renforcée.          

Rassurez-nous monsieur le Maire !

voici le lien vous permettant de suivre ce premier quart d’heure du conseil en interruption de séance.

Bon visionnement

Je partage sur ...Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on google
Google